Nouvelles

La pause nécessaire

27 Juin.La pause nécessaire

Vous pensiez que je vous donnerais congé de «devoir» en juillet! C’est bien mal me connaître.

Votre corps, lui, prend-t-il congé? Mais n’ayez crainte, votre exercice du mois est en fait un «non-devoir». En effet, s’accorder une pause fait partie d’un plan d’action efficace et judicieux afin d’atteindre une meilleure santé.

Connaissez-vous l’histoire des deux bûcherons qui désiraient savoir lequel des deux coupait le bois le plus rapidement? Le premier, en voyant son concurrent prendre une pause, en profita pour redoubler d’ardeur et pour ainsi prendre de l’avance. Quand au bûcheron au repos, il en profita pour s’hydrater, s’étirer et sortir sa lame d’affûtage pour aiguiser sa scie. De retour à l’ouvrage, il redoubla lui aussi d’ardeur, mais ses forces récupérées rendaient chaque geste plus efficace. Il remporta la compétition haut la main, alors que les forces de son adversaire n’avaient pas tenu la cadence. Prendre une pause est une étape essentielle à l’efficacité de toute activité.

Pause au travail, pause entre deux mets, pause entre deux répétitions lors d’un entraînement physique, pause dans une pièce musicale, pause pour mieux négocier, etc. Les pauses «rechargent nos batteries», nous accordent les silences intérieurs nécessaires au regroupement de nos forces ou de nos pensées pour mieux agir.

Dans son livre portant sur le leadership et le management, The Other 90%[1], le Dr Robert K.Cooper appelle «pauses stratégiques» ces 30 secondes d’arrêt qui auront le potentiel de revitaliser vos prochaines 30 minutes de travail. Notre conscience enregistre à quel point nous désirons bien vivre et être actif par les signaux et l’intention que ces interruptions produisent sur notre cerveau. Le Dr Cooper suggère un certain contenu qui se répète à toutes les 30 minutes, dans le but de produire des heures et des heures d’énergie efficace :

-Changer le centre d’intérêt de notre regard. Regarder autre chose, particulièrement si nous sommes devant un écran d’ordinateur, regarder par la fenêtre ou se lever et observer son environnement. Entrer en contact avec la luminosité extérieure.

-Boire de l’eau. Chaque gorgée augmente votre énergie et vitalité.

-Respirer (et oui, cela peut s’avérer pratique!) : prendre de bonnes profondes respirations consécutives.

-S’étirer, bouger pour faire circuler le sang dans votre corps diminue la fatigue ressentie pour avoir été trop longtemps statique.

-Mettre de l’humour dans son quotidien, dédramatiser et avoir des pensées inspirantes.

La posture

Une mauvaise position, même si elle nous semble confortable et cool au premier abord, a des répercussions sur votre colonne vertébrale et sur les nerfs qui émergent entre chacune des vertèbres qui la composent. Cela a donc un effet sur votre santé puisque les nerfs contrôlent toutes les activités de votre corps, les poumons et la respiration, le cœur et la circulation, la digestion, la détente des muscles, les mouvements, l’équilibre, bref tout.

Pas surprenant que la majorité d’entre vous ayez choisi d’opter pour des traitements de maintien préventifs afin d’éliminer régulièrement les stress que subissent la colonne vertébrale et le système nerveux causés notre style de vie effréné.

Enfin les vraies vacances

Au-delà des pauses quotidiennes, le temps des vacances bat son plein. Qu’avez-vous au programme? Jeux, voyage, activités ou sorties? Pour beaucoup d’entre nous, tout s’enchaînera malheureusement trop rapidement jusqu’à la fin de l’été. Nous reprendrons, encore essoufflés, notre routine de travail. Après tout, il est normal de vouloir profiter de cette période, qui se laisse désirer pendant plusieurs mois. Mais même s’il s’agit de vacances bien méritées, il est important de prendre le temps, là aussi, de s’arrêter!

Arrêter le temps pour entendre les silences, regarder pousser les fleurs, reconnaître la perfection et le synchronisme des rythmes de la nature. Il existe des forces au-delà de la force humaine. Ce n’est pas l’intelligence humaine qui a créé la beauté de ce monde. En s’y rebranchant, et par notre observation silencieuse, nous pouvons arriver à vibrer de cette force, la faire nôtre et bénéficier de ses qualités régénératrices.

Si les 30 secondes de pause du Dr Cooper au travail peuvent revitaliser les 30 minutes suivantes, il n’est pas surprenant qu’une vraie, longue et vibrante pause durant les vacances nous recharge pour les mois qui suivent. Ne passez pas à côté! Ce ne sont pas nécessairement des vacances au contenu rempli à ras bord qui vous redonneront la vitalité recherchée, mais l’état d’âme dans lequel vous placerez votre «contenant». N’oubliez pas de peser sur pause!

Bonnes vacances !

Rédigé par Dre Dominique Dufour, chiropraticienne, D.C.

[1] Cooper, R. K. (2001). The Other 90%. New York: Three Rivers Press.