Accueil » Nouvelles » Enfants » La chiropratique pour les enfants

La chiropratique pour les enfants

12 Oct 2015.

Plusieurs traumatismes au cours de l’enfance ont un effet sur le développement futur de la colonne vertébrale et peuvent mener à l’apparition d’interférences au niveau du système nerveux et empêcher le fonctionnement maximal du corps.

Premier stress de notre existence: notre naissance

Même lors d’un accouchement dit naturel, la colonne vertébrale du nouveau-né est soumise à des stress mécaniques (passage au niveau du canal de naissance, forceps, ventouses, traction sur la nuque, etc.) pouvant affecter l’ensemble des systèmes musculaire, nerveux et squelettique.

Dès les premières années...

Pendant la première année de vie, le bébé sollicite ses muscles et ses articulations par le développement de sa motricité. Il apprend à soutenir sa tête, à tourner, à ramper, à se lever, etc. Chacun de ces apprentissages sollicite une région du corps et peut entraîner le développement de tensions musculaires et articulaires. Les multiples chutes ont également un impact sur l’équilibre neuro-musculo-squelettique de l’enfant et favorisent l’apparition de douleur ou de problèmes de santé d’origine mécanique.

L'enfance et l'adolescence

Au fur et à mesure que les enfants vieillissent, les stress auxquels ils font face évoluent. À l’école primaire, les chutes et les accidents sont fréquents. Le port d’un sac à dos mal ajusté et trop lourd affecte inévitablement la colonne vertébrale et les heures prolongées dans une posture laissant à désirer, soit à l’école ou à la maison, n’améliorent pas ce tableau. De saines habitudes posturales sont importantes dans l’éducation de votre enfant. La croissance peut également créer des débalancements musculaires et entraîner une diminution de la mobilité articulaire, causant une douleur aux jambes et au dos.

Consultez votre chiropraticienne

Elle procédera à l’évaluation complète de la colonne vertébrale de votre enfant, ce qui permettra d’identifier les sources possibles de dysfonctions.

Les techniques utilisées pour un nouveau-né ou un enfant ne s’apparentent pas aux méthodes que l’on pourrait utiliser avec une personne ayant un squelette mature. Chez le nourrisson, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement. Il redonnera la mobilité aux articulations et permettra d’assouplir la musculature en cause dans l’apparition de la douleur.

De plus, un suivi régulier préviendra l’apparition de problèmes futurs.

 


Ces informations sont données à titre indicatif seulement. Afin de vous assurer que votre condition permet de suivre les conseils nutritionnels ou de pratiquer les exercices suggérés, veuillez consulter votre chiropraticienne ou votre médecin.

 

Référence

Association des chiropraticiens du Québec Pour des enfants en pleine santé!

 

Vous souhaitez faire évaluer votre enfant? Profitez de notre Promotion Halloween. Informez-vous ici!