Nouvelles

Comment prévenir les blessures reliées à la course?

06 Juil 2021.Comment prévenir les blessures reliées à la course?

Une technique de course? Ou choisir la bonne chaussure? En réalité, l’un va avec l’autre!

 

L’impact de la technique de course

Lorsque le talon touche en premier, le membre inférieur devient en extension de façon répétitive, ce qui peut causer des blessures de surcharge et créer de l’inflammation. Lorsque l’avant du pied touche en premier, cela favorise une flexion des articulations de la cheville, du genou et de la hanche, ce qui diminue l’intensité des chocs. Bien entendu, chaque individu a un style de course qui lui est propre. Par exemple, si une personne court naturellement sur le devant du pied avec des chaussures traditionnelles, le risque de blessures est moins grand puisqu’elle reproduit le mouvement technique naturel, bien que la chaussure moderne rend plus difficile la technique sur l’avant du pied.

Les conséquences dues au choix de la chaussure

Il semble que le port de chaussures minimalistes soit plus approprié que les chaussures traditionnelles pour minimiser le risque de blessures. En effet, les chaussures amortissantes traditionnelles amènent le talon à toucher le sol en premier lors du contact au sol alors que dans le cas des chaussures minimalistes, c’est l’avant du pied qui touche en premier, venant recréer le mouvement naturel du pied nu.

Les conséquences du poids de la chaussure

Le poids du soulier semble influencer également le coût énergétique du coureur. Dans une étude de Lussiana et Mourot (2013), on parle d’une diminution de 1 à 3% dans le cas du port de chaussures minimalistes ou de l’absence de chaussures en comparaison avec le port de chaussures traditionnelles. Ils affirment également que la raideur des membres inférieurs favoriserait un meilleur emmagasinement et restitution de l’énergie élastique.

 

Blessures les plus souvent observées

  • Tendinopathie du talon d’Achille
  • Fasciite plantaire
  • Syndrome fémoro-patellaire

 

En résumé, les chaussures modernes sont peut-être plus confortables, mais en changeant la biomécanique de course, elles augmentent l’attaque du sol au talon en diminuant les comportements intrinsèques de modération d’impact protecteur.

Quant aux chaussures minimalistes, elles ont comme caractéristiques d’avoir un poids réduit et de donner une liberté de mouvement au coureur dans sa protection naturelle.

Il est important de vérifier que le point d’appui lors du contact au sol se fait sur le devant du pied, idéalement dans une chaussure minimaliste et confortable. La charge d’entraînement doit être individualisée pour chaque coureur en terme de volume, d’intensité et de fréquence pour que l’individu soit dans une zone idéale, ni trop faible ni trop élevée, en fonction de ses progrès et s’il y a des blessures. Un entraînement en musculation peut s’avérer intéressant pour rendre les muscles plus résistants à la surcharge et prévenir les blessures.

 

Dre Dominique Dufour, votre chiropraticienne à Québec

Clinique Chiropratique Dominique Dufour

 

Rappelez-vous que ce sont des actions synchronisées sur les 5 piliers de la santé qui supporteront les fondations de votre santé et verront naître des améliorations durables et exponentielles

 


Références

1- Dias Lopes, A., Hespanhol Junior, L. C., S. Yeung, S & Pena Costa, L. O. (2012). What are the Main Running-Related Musculoskeletal Injuries?
2- Gremion, G., Fritschy, D. (2012), Course à pied : attaque talon ou avant-pied? Une question d’évolution des chaussures et de la vitesse de course.
3-La Clinique du Coureur. (2013, 11 décembre). Débat sur la prévention des blessures et La chaussure de course prévient-elle les blessures
4-Lauzon et al (2013). L’évolution de la course à pied en endurance et ses impacts sur le corps humain. Physio Dynamik, Programme de physiothérapie, Université de Montréal
5-Lussiana, T., Mourot, L (2013). Les chaussures minimalistes modifient-elles la raideur musculotendineuse lors de la course à pied ?
6-www.lacliniqueducoureur.com

 

Ces informations sont données à titre indicatif seulement. Afin de vous assurer que votre condition permet de suivre les conseils nutritionnels ou de pratiquer les exercices suggérés, veuillez consulter votre chiropraticienne ou votre médecin.