Accueil » Nouvelles » Attitude mentale positive » Pour débuter l’année du bon pied

Pour débuter l’année du bon pied

31 Déc 2014.

Vous souvenez-vous des résolutions prises à la fin de l’année dernière?

Même si le nouveau calendrier demeure une opportunité symbolique de faire le point et de planifier la prochaine année, il n’en demeure pas moins qu’il est indispensable de réviser périodiquement les objectifs que nous nous étions fixés pour obtenir une vie satisfaisante. Nous pouvons alors ajuster le tir au besoin vers des actions qui répondent à notre voix intérieure. Les bonnes habitudes se prennent toujours le jour où l’on s’engage profondément à amorcer le changement. Oubliez les « je veux perdre du poids cette année… mais je vais attendre lundi prochain, car une grosse fin de semaine s’annonce! » Si vous prenez une décision, mettez-la en application sur le champ.

Prenons en considération les sept différents aspects de notre vie (physique, familial, professionnel, spirituel, mental, social et récréatif) et écrivons sur papier les objectifs que nous souhaitons atteindre pour chacun d’eux, en prenant soin de les situer dans le temps. Le fait de nous fixer une « limite temporelle » est ce qui concrétise l’objectif.

Notre cerveau conceptualise nos désirs, mais c’est vraiment en l’inscrivant dans la temporalité que notre inconscient arrive à mettre ces plans fictifs en action. Nous pourrons ainsi suivre la progression de nos réalisations et les adapter ou les modifier afin qu’ils nous aident à atteindre nos objectifs.

Une nouvelle année sous le signe de la santé? Ce but, bien que souhaité par la majorité d’entre nous, ne peut être réalisé que par des objectifs précis et quantifiables (par exemple, marcher 20 minutes par jour, manger trois fruits et trois légumes par jour, etc.). Le concept de santé globale, qui ne se définit pas seulement pas l’absence de maladies ou d’infirmités, dépend des sept aspects de la vie mentionnés précédemment puisque la santé correspond à un état de bien-être autant physique, social que mental.

Être en santé implique avoir un organisme fonctionnant de façon optimale, sans subluxation. Une subluxation est une interférence dans le passage de l’influx nerveux circulant du cerveau aux différents organes du corps, réduisant ainsi l’énergie vitale globale. La personne est sous son « lux » (luminosité, niveau d’énergie) normal.

En effet, le cerveau est le centre de contrôle et c’est grâce aux nerfs protégés par la colonne vertébrale que les différentes informations se rendent aux tissus et organes du corps. Un système nerveux libre de toutes interférences, et donc sans subluxation, assure un corps en santé et fonctionnant à son plein potentiel et une clarté d’esprit.

« Un esprit sain dans un corps sain »

Notre réalité est le résultat de la projection de nos pensées qui sont en harmonie avec notre état intérieur ainsi que nos actions. Nos pensées et notre esprit détiennent un pouvoir important, parfois insoupçonné. En comprenant et en utilisant cette force correctement, nous sommes en mesure d’accomplir beaucoup plus dans notre vie. Tous les projets que nous entreprenons, même les plus simples, commencent dans notre tête et dans nos pensées. Ils s’inscrivent dans la réalité seulement lorsque nous donnons à nos pensées et actions assez d’énergie pour persévérer.

« Le voyage dans l’attente de nos réalisations doit être plus mémorable que la destination elle-même. »

En chiropratique, notre système nerveux est perçu comme faisant partie intégrante d’un tout (notre corps), et non comme une entité isolée. En regardant plus loin que la douleur et les symptômes, la chiropratique holistique prend en considération le fonctionnement du système nerveux ainsi que son impact, non seulement sur le corps, mais sur la personne entière! Ce point de vue global permet au chiropraticien de comprendre que, si le fonctionnement optimal du système nerveux est compromis à cause d’une irritation au niveau des nerfs de la colonne vertébrale, un dysfonctionnement peut alors s’installer, affectant non seulement les parties du corps associées à ces nerfs, mais aussi l’esprit et l’organisation de nos pensées, notre concentration, notre qualité de vie et notre réalité quotidienne.

En ce début d’année habituellement dédié aux bonnes résolutions, harmonisons notre quotidien en prenant des décisions qui viennent du cœur, menées avec le cœur au lieu de la tête, et soyons sensible à notre voix intérieure. Il faut surtout se rappeler que même si la vie nous amène à nous dépasser, elle ne doit pas être limitée à une liste de buts et objectifs. Sa valeur est en fait directement proportionnelle à l’appréciation des moments magiques quotidiens et non seulement à l’atteinte de nos réussites.

« Notre cerveau conceptualise nos désirs, mais c’est vraiment en l’inscrivant dans la temporalité que notre inconscient arrive à mettre ces plans fictifs en action »

 

Quelques conseils:

  • Écrire ou réviser les objectifs que vous souhaitez atteindre pour chacun des aspects de votre vie, en prenant soins de les situer dans le temps.
  • Faire de la saine fusion de la pensée, du corps et de l’esprit un priorité pour la nouvelle année!

 

 

BONNE ANNÉE!

 

Dre Dominique Dufour, chiropraticienne, D.C,. Clinique Chiropratique Dominique Dufour

 


Source:

Magazine Prestige Février 2006, Pour débuter l’année du bon pied: Les résolutions du début d’année? Par Dre Dominique Dufour, Chiropraticienne, D.C.

Ces informations sont données à titre indicatif seulement. Afin de vous assurer que votre condition permet de suivre les conseils nutritionnels ou de pratiquer les exercices suggérés, veuillez consulter votre chiropraticienne ou votre médecin.