Accueil » Nouvelles » Golf » Obligé d’utiliser une voiturette parce que vos jambes ne veulent plus suivre ?

Obligé d’utiliser une voiturette parce que vos jambes ne veulent plus suivre ?

11 Nov 2022.
La sténose spinale lombaire, causée par une arthrose dégénérative de la colonne lombaire, nuit au golf et est traitée efficacement en chiropratique.

Vous êtes obligé d’utiliser une voiturette parce que la marche augmente vos douleurs aux jambes ? La sténose spinale lombaire en est peut-être la cause.

La sténose spinale lombaire (SSL) est une condition commune qui est principalement causée par une arthrose dégénérative de la colonne vertébrale. La SSL est une des principales causes d’invalidité chez les adultes vieillissants et peut mener à la perte d’autonomie. On a attendu bien des années pour jouer au golf, le plus souvent possible, à la retraite, et voilà que les jambes ne veulent plus suivre !

Si vous êtes dérangés par les symptômes de la sténose spinale lombaire (comme être de moins en moins capables de marcher), vous vous demandez probablement quoi faire pour reprendre votre golf au printemps prochain en meilleure forme et soulager vos symptômes.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’une sténose spinale lombaire exactement ?

On parle de sténose spinale lombaire lorsqu’il y a rétrécissement du canal rachidien (canal central) à un ou plusieurs niveaux de la colonne vertébrale.

La moëlle épinière se situe à l’intérieur du conduit du canal rachidien. Une diminution du diamètre de ce canal peut donc conduire à une irritation de la moelle épinière ou des racines nerveuses qui en émergent. On parlera alors de sténose foraminale. Ce type de sténose est causé par le rétrécissement de l’espace par lequel les nerfs émergent de la colonne vertébrale. Cet orifice porte le nom de trou de conjugaison et est situé entre deux vertèbres.

La fonction de la moëlle épinière (faisant partie du système nerveux central et des nerfs rachidiens), est de transmettre les messages entre le cerveau et le reste du corps. Tout ce circuit électrique contrôle les réflexes et la force musculaire et est essentiel pour l’exécution d’un élan de golf efficace.

Une sténose spinale lombaire, tout comme la sténose foraminale, peuvent donc créer des symptômes neurologiques diffus en-dessous du niveau atteint, d’un seul côté ou des deux côtés, appelé claudication neurologique (à ne pas confondre avec une claudication vasculaire intermittente, qui n’est pas causée par une irritation des nerfs).

Parmi les causes fréquentes d’une sténose spinale lombaire, on retrouve l’arthrose, la hernie discale, des traumatismes et autres malformations congénitales ou maladies.

Avec l’âge, les sténoses spinales lombaires dégénératives, étant plus communes après 55 ans, la colonne vertébrale devient prédisposée à souffrir de dégénérescence, aussi appelée arthrose ou ostéoarthrite. L’arthrose avancée peut mener à la formation de petites excroissances osseuses nommées ostéophytes. Ces ostéophytes peuvent alors réduire le calibre du canal vertébral central ou foraminal et causer une sténose spinale ou foraminale.

Les symptômes d’une sténose spinale lombaire peuvent comprendre des sensations d’engourdissements, de picotements et/ou de fourmillements dans les jambes, des faiblesses musculaires, mais le plus fréquent demeure une fatigue rapide à la marche durant une certaine distance ou une certaine durée. L’intensité de la compression définira la gravité des symptômes. Les patients mentionnent que cette douleur cesse dès qu’ils s’assoient ou qu’ils adoptent une posture inclinée vers l’avant, comme pousser un chariot de golf.

La sténose spinale lombaire peut devenir très invalidante au quotidien, il est certain que toute personne qui en souffre, golfeur ou non, cherche à se voir soulagée de ses symptômes. Heureusement, vous avez des solutions qui s’offrent à vous. Il existe un programme de traitements chiropratiques combiné à des exercices spécifiques qui a fait ses preuves en ce qui a trait aux traitements de la sténose spinale lombaire. Ce programme vous est offert à la clinique et est recommandé, quel que soit votre âge.

Toutefois, il est essentiel de s’assurer que vos symptômes relèvent bien d’un sténose spinale lombaire. Un examen approfondi permettra de confirmer si c’est bien de cela dont vous souffrez et s’il pourrait y voir d’autres problématiques présentes.

Un diagnostic précis est important afin que le programme de traitements et d’exercices soit adapté spécifiquement à votre condition. Plusieurs autres causes peuvent être à la source des douleurs aux jambes, et les traitements et recommandations varient en conséquence.

Entre temps,

1) Demeurer actif, aller frapper des balles dans les centres intérieurs cet hiver.

2) Marcher régulièrement, sans reproduire la douleur, afin de ne pas perdre vos actifs et vous déconditionner, c’est-à-dire de perdre vos capacités comme la force, l’endurance cardiovasculaire et l’équilibre. Il vous faudra probablement prendre des pauses régulièrement, en vous assoyant, afin d’éviter l’apparition des symptômes.

3) Préserver la mobilité de votre dos par des mouvements de rotation et de flexion du bas du dos. Vous trouverez la démonstration d’un exercice ci-joint qui étirera le muscle psoas, un fléchisseur de la hanche.

Est-ce que la chirurgie deviendra obligatoire ? Chaque personne ne réagit pas de la même façon et peut avoir des problématiques associées, tel le diabète, qui peuvent nuire à l’amélioration de la condition.

Il n’en demeure pas moins que le traitement conservateur devrait toujours être envisagé avant d’avoir recours à la chirurgie. Des études récentes démontrent que l’approche conservatrice, par des traitements chiropratiques et exercices, serait efficace pour diminuer les incapacités causées par la sténose spinale lombaire et soulager la douleur à la jambe. Ces bienfaits et bénéfices sont généralement observés six semaines après le début du programme de soins et se maintiennent à long terme avec un suivi préventif. (1)

Vous avez observé des douleurs à la marche qui s’installent de plus en plus fréquemment ? Ne tardez pas à me consulter afin d’en déterminer la cause et de trouver des solutions durables pour votre qualité de vie à long terme et pour pouvoir jouer au golf encore bien longtemps sans être incommodé par ses douleurs aux jambes invalidantes.

(1) https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0161475418301258

Dre Dominique Dufour, chiropraticienne, D.C., votre chiropraticienne à Québec.

Clinique Chiropratique Dominique Dufour.

(Données indicatives seulement. En cas de doute sur votre état de santé, appelez à la clinique pour recevoir des conseils personnalisés à votre condition).