Accueil » Nouvelles » Alimentation » L’importance du petit-déjeuner

L’importance du petit-déjeuner

24 Nov 2014.

Ne pas avoir faim ou manquer de temps sont les deux raisons les plus fréquemment évoquées pour prendre congé du petit-déjeuner. On ne le répétera pourtant jamais assez : c’est le repas le plus important d’entre tous. Et bien souvent, traverser toute une matinée l’estomac vide peut nous donner du fil à retordre jusqu’à la fin de la journée.

Une mauvaise habitude trop à la mode

Plusieurs recherches ont depuis belle lurette démontré l’importance du repas du matin pour le bien-être à court, moyen et long termes. Le rythme effréné de la société d’aujourd’hui invite malgré tout un nombre encore trop élevé de personnes à passer outre le petit-déjeuner.

Les jeunes sont plus susceptibles de négliger le premier repas de la journée. Les hommes sont deux fois plus sujets à cette réalité, et les femmes qui ne mangent pas en se levant consomment moins d’aliments énergétiques et de calcium, moins de fer et de vitamine D. Elles ont également tendance à fumer davantage que leurs consoeurs et ont un taux de cholestérol plus élevé que ces dernières.

Conséquences sur la santé

Un estomac vide le matin se résorbe souvent en un mal de tête sur l’heure du lunch, un sentiment de fatigue, des pertes de mémoire ou une difficulté à se concentrer pendant la journée. Ces symptômes sont généralement causés par la baisse du taux de glycémie dans le sang.

Votre système neuro-musculo-squelettique a grandement besoin du petit-déjeuner! C’est que ses protéines fournissent les acides aminés nécessaires à la construction et à la réparation de vos muscles. Un déficit en vitamines A, C et Zinc pourrait ralentir une guérison, en cas de blessure. Et le système nerveux a besoin du complexe de vitamines B.

Sauter le petit-déjeuner accroît également les risques de maladies cardiovasculaires. Un mode de vie avec un stress élevé est un autre dénominateur commun chez les gens qui ne déjeunent pas.

Ne pas déjeuner ne vous sera pas d’un grand support si vous souhaitez maigrir. Au contraire. Des études ont démontré qu’il existait des liens directs entre la hausse de l’obésité et la prise moins fréquente du petit-déjeuner. La majorité des gens qui réussissent à perdre du poids et à le maintenir déjeunent à tous les jours.

Les enfants s’exposent à davantage de problèmes de santé que leurs parents, en raison de leur croissance rapide. Un jeûne prolongé entraînera un déficit en glucose, nutriment essentiel au transport de l’énergie dans l’organisme et au fonctionnement du cerveau. Au quotidien, cela peut se traduire en des difficultés d’apprentissage et une perte considérable de concentration en classe.

Dans votre assiette

Il ne suffit pas de manger au petit matin : encore faut-il savoir choisir les ingrédients appropriés. Le traditionnel « oeufs, bacon, patates, crêpes » est chargé de matières grasses qui bloquent les artères principales. Le plat de céréales vous ennuie? Usez d’imagination! Tartinez de beurre d’amandes biologique des tranches de pain à grains entiers, par exemple.

Assurez-vous d’avoir un apport suffisant en glucides, en protéines et en acides gras essentiels, et privilégiez les aliments naturels et entiers. Évitez les produits qui contiennent des additifs alimentaires. Soyez un consommateur averti : certaines marques de céréales, par exemple, n’offrent ni plus ni moins que du sucre, des saveurs et du colorant artificiels…

La santé globale commence par l’adoption d’une saine alimentation, du matin au soir. Jumelé à l’exercice physique, vous serez en route vers le bien-être à long terme. Alors que mangerez-vous, demain matin?

Selon la docteure en nutrition Isabelle Huot, un déjeuner complet contient au moins 3 des 4 groupes du Guide alimentaire canadien. Par exemple, un gruau (produits céréaliers) accompagné d’un yogourt ( lait et substituts ) et d’une orange ( légumes et fruits ) est un petit déjeuner complet : il renferme au moins 3 groupes alimentaires. En ajoutant quelques noix au gruau, on lui donne du croquant, un bon goût... et le 4e groupe alimentaire ( viandes et substituts )!

Il est primordial que le petit déjeuner renferme des glucides. Comme il s’agit du carburant principal des muscles et du cerveau, l’organisme en a grandement besoin après le jeûne de la nuit. Le déjeuner doit aussi renfermer des protéines, qui vont nous soutenir jusqu’au prochain repas.

Déjeuners populaires Déjeuners plus complets et équilibrés
Bagel sésame et
fromage à la crème
- Opter pour un bagel de grains entiers.
- Remplacer le fromage à la crème par du suisse ou du cheddar.
- Ajouter un fruit.
Rôties au caramel ou à la tartinade de
chocolat
- Opter pour des rôties de blé entier.
- Remplacer le chocolat ou le caramel par du beurre d’arachide ou tout autre beurre de noix.
- Ajouter des tranches de pomme, des rondelles de banane ou une compote de fruits sans sucre
ajouté.
Un muffin de la
cantine
- Troquer les muffins du commerce par des
muffins maison, que vous pouvez préparer à
l’avance le week-end! Accompagnez-les d’un verre de lait et d’un fruit.
Deux œufs,
bacon, pommes de terre rissolées et pain grillé
- Opter pour des rôties de blé entier.
- Échanger le bacon pour du fromage cottage.
- Remplacer la moitié des pommes de terre par des fruits frais.

Voici quelques trucs éclairs pour équilibrer certains repas matinaux populaires...

Comment encourager le repas du matin?

  • Vous n’avez pas faim aux aurores? Évitez les collations de fin de soirée. Mangez un fruit ou buvez un jus au réveil, et prenez le petit-déjeuner officiel une fois arrivé au travail.
  • Manger «sur le pouce » quatre minutes avant le départ n’est pas un bon moyen pour renverser vos mauvaises habitudes. Pressé? Installez les couverts la veille, cela vous sauvera un temps précieux.
  • Vous avez des enfants? Créez une habitude matinale en leur assignant la tâche de couper les fruits, de faire les rôties ou de ranger la vaisselle.

Vous ne savez pas par où commencer pour améliorer vos habitudes matinales en terme de petit-déjeuner? Demandez conseil à votre chiropraticienne, qui saura vous aiguiller adéquatement, selon votre santé et votre réalité au quotidien.

P.S. Évidemment, si vous avez des intolérances au gluten, aux produits laitiers ou autres, il faudra adapter les suggestions mentionnées dans ce texte en conséquence.

Dre Dominique Dufour, chiropraticienne, D.C.

Rappelez-vous que ce sont des actions synchronisées sur les 5 piliers de la santé qui supporteront les fondations de votre santé et verront naître des améliorations durables et exponentielle

La Clinique Chiropratique Dominique Dufour préconise une approche globale de la santé: une saine alimentation combinée à des soins chiropratiques font parties de cette approche.

 

Sources :

- Association des chiropraticiens du Québec

- American Society for Clinical Nutrition, Université du Colorado, mars 2002

- Am J. Clin Nutr 1998; 67 : 748S-756S

- «L’importance du petit déjeuner», présenté par le Dr Robert David, D.C., Université de la Santé Optimale.

- Site Internet de Dre Isabelle Huot, docteure en nutrition www.conseilsnutrition.tv ( Consulté le 19 mars 2012 )

Ces informations sont données à titre indicatif seulement. Afin de vous assurer que votre condition permet de suivre les conseils nutritionnels ou de pratiquer les exercices suggérés, veuillez consulter votre chiropraticienne ou votre médecin.