Accueil » Nouvelles » Informations chiropratiques » Ce proche qui se fait craquer les doigts

Ce proche qui se fait craquer les doigts

24 Mai 2018.

D’où vient ce bruit ?

Longtemps on a cru que le bruit apparaissait lors de l’effondrement soudain d’une bulle formée lors de la séparation des surfaces articulaires.

Aux extrémités de chaque os se trouve un cartilage mou et amortissant. Une membrane synoviale qui est remplie avec un fluide épais et lubrifiant raccorde le cartilage et l’os. Le fait de plier l’articulation peut provoquer l’étirement de la membrane, ce qui provoque à son tour une chute de pression à l’intérieur et la formation d’une bulle de gaz dissoute dans le fluide.

Pendant des décennies, on a donc jugé que le craquement était lié à ces bulles, mais les scientifiques ont débattu pour savoir si le son était causé par la formation de la bulle ou par son effondrement.

Une équipe de chercheurs canadiens a pu démystifier cette question grâce à l’IRM. Ils concluent que le craquement est produit par la brusque apparition d’une cavité - qui se remplit de gaz - lors de la séparation des os. Ce qui remplace la croyance du bruit apparaissant lors de l’effondrement soudain d’une bulle formée lors de la séparation des surfaces articulaires. Ces conclusions ont pu être faites après avoir filmé des craquements de doigts en utilisant l’IRM.

La tribonucléation

Les résultats montrent que le craquement est le résultat d’un phénomène appelé la tribonucléation. Pendant la traction, les surfaces de l’articulation résistent à la séparation. Mais quand la traction atteint un point critique, les os se séparent soudainement, ce qui crée une poche vide de fluide synovial (ce liquide qui se trouve entre deux cartilages d’une articulation pour lubrifier les surfaces et limiter ainsi la friction).

Cette poche se remplit de gaz, et c’est à ce moment que le bruit retentit, et pas quand la cavité disparaît. La vidéo montre en effet que cette dernière est encore là après le bruit du craquement.

Grâce à Kawchuk et son équipe, nous savons maintenant que c’est la formation de la bulle qui est la cause de ce bruit.

Le moindre qu’on puisse dire, c’est que cela a créé tout un tapage!

Pour en avoir savoir davantage sur ce sujet, vous pourrez lire les auteurs de l’étude dans un article publié dans la revue Plos One, Real-Time Visualization of joint Cavitation.
Date de publication : 15 avril 2015
https://doi.org/10.1371/journal.pone.0119470

Rédigé par Dre Dominique Dufour, chiropraticienne, D.C.